Shin Hayarigami PS3/PSVita : Une pluie d’information

Shin Hayarigami qui sortira sur PS3 et PSVita le 07/08/2014 se voit gratifié d'une flopée d'informations sur ses personnages ainsi que sur deux de ses histoires et de quelques explications sur son système de jeu.

Commençons donc par vous présenter quelques personnages qui seront présents dans le jeu : 

Makimura Sanae Tsudanuma Yoichi
Agée de 19 ans, Sanae est une étudiante en santé. Il semble qu'elle travaille à la clinique du village et vienne-en aide, malgré des conditions très difficiles, aux personnes nécessitant des soins. Agé de 36 ans, Yoichi est un reporter-photographe dans un magazine de troisième ordre. Cela ne l'empêche pas de rechercher le scoop de sa vie sans ménager ses efforts. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est venu dans le village de l'histoire, sentant derrière les problèmes du village une opportunité de scoop.
Sunahori Hataharu Sunahori Yuko
Agé de 39 ans, Hataharu est un artisan brasseur très fier, marié et père d'un jeune garçon de 9 ans. Il semble toutefois avoir de grosses difficulté à maintenir son entreprise à flot et à subvenir aux besoins de sa famille. Agée de 31 ans, Yuko est la propriétaire de la cave à vin Sunahori et la femme de Hataharu. Elle est l'image même de la femme mariée Japonaise, ne s'opposant jamais ouvertement aux décisions de son mari et semblant être facile à vivre.
 
Sunahori Satoshi Grand-mère Wataru
Agé de 9 ans, Satoshi est élève à l'école élémentaire et est le fils de Yuko et Hataharu. Il est très timide et ne semble pas sortir de chez lui autrement que pour allez à l'école.. Agé de 78 ans, Grand-mère Wataru passe son temps dans la clinique du village et souffre parfois de démence, menaçant de prendre vos yeux.
 


Après cette courte présentation des personnages, centrons-nous sur le système de jeu et surtout d'avancée dans l'histoire. Il semblerait que Nippon Ichi Software nous offre un système à embranchement. Selon nos choix ou des enchainements de branches passées nous donnes accès à de nouvelles séquences. Il semble aussi possible de reprendre à partir de certain segment afin de choisir une route différente. D'ailleurs, le Famitsu nous propose deux images montrant le processus.

 

 

 

Il semblerait aussi que vous puissiez partager les résultats de vos enquêtes avec les joueurs du monde entier par internet, une fois bien sur, que vous avez terminé votre enquête.

Durant le jeu, vous pouvez avoir accès à une base de données vous permettant d'étudier vos indices mais aussi d'approfondir certaines conversations que vous auriez pu tenir avec les PNJs. Vous aurez aussi accès à diverses scènes cinématiques, événements ou musiques déjà vu ou entendue en jeu. Mais le système qui semble le plus intriguant et aussi le plus utile est le Gap Record qui vous permet, semble-t-il, de réfléchir à la 3ème personne, vous permettant de voir comment votre personnage aurait pensé dans telle ou telle situation.

   

L'article du Famitsu nous fourni des informations sur deux des histoires du jeu, mais ne parvenant pas à les traduire de façon correcte, je ne peux que vous partager le titre de ces deux enquêtes ainsi que des images en relation. Au moins, en faisant cela, je suis sur de ne pas spoiler ceux qui ne le veulent pas, et pour tout les autres vous pourrez surement trouver plus d'informations prochainement sur internet. Le Cas n°4 s'appel Grudge (mais sans Sarah Michelle Gellar) et le Cas n°5 s'appel Pandemic Infection (pour ceux peu habitué aux termes anglais, il s'agit d'une épidémie virale).

    

Avant de partir, une autre petite info en provenance du Famitsu, mais il sera possible aussi à ceux ne possédant pas le jeu de profiter de l'histoire du jeu sous forme d'un manga web sur le site officiel de Shin Hayarigami (Attention, la musique peut être légèrement oppressante). D'ailleurs voici quelques images du manga suivi du trailer du jeu, profitez en bien !

 

NDT : La traduction de tout cet article fut trés long, donc si jamais vous trouvez des erreurs, n'hésitez pas à me prevenir. Je ne suis pas infaillible et il se peut que j'ai mal compris certaines explications.

source : famitsu.com

  

Vous serez aussi intéressé par...

4 Responses

  1. Oz-Zero dit :

    Tu as fais un sacré boulot, chapeau ! En tout cas, ce jeu à l'air très intéressant, espérons que ce jeu soit traduit dans la langue de Shakespeare d'ici quelques mois.

    • Noros dit :

      Il y a trés peu de chance que ça soit le cas. Vu que le sujet est trés japonais (legende urbaine japonaise), ils vont penser que le public occidental ne s’y interessera pas. De plus, les Hayarigami sont une trés grosse série dont aucun épisode n’est arrivé en Occident malheureusement.

  2. Oz-Zero dit :

    J'ai trouvé que ces derniers temps on a de plus en plus de jeux japonais disponible en occident grâce au développement du PSN. Alors peut-être pourrions-nous le voir arriver uniquement en version dématéralisé, malgré le public ciblé de base.

Laisser un commentaire